caillebotis terrasse

Comment réaliser une terrasse en caillebotis bois ?

Après la réalisation d’une terrasse en bois pourquoi ne pas se pencher sur la construction d’une terrasse en caillebotis? En effet, le caillebotis est idéal pour créer rapidement une belle terrasse confortable. En bois, pour l’aspect naturel tant convoité, il a un effet relaxant et chaleureux. Selon le type et la taille, les caillebotis sont plus ou moins chers, mais ce sont encore des solutions relativement bon marché et surtout faciles à mettre en œuvre.

Si vous débutez et que vous souhaitez réaliser vous-même votre sol en caillebotis, nous vous guidons pour réaliser ces petits travaux dans les règles de l’art.

Préparation de l’espace terrasse

Délimitation de l’espace

Commencez par définir la zone que vous souhaitez couvrir pour planifier le nombre de grilles à acheter. Veuillez noter que ces panneaux de bois sont de 30 x 30 cm, 40 x 40 cm ou 50 x 50 cm. C’est une bonne idée de le savoir à l’avance pour planifier les limites de votre espace. Si vous souhaitez couvrir une zone qui n’est pas parfaitement géométrique, il est recommandé d’utiliser les dimensions les plus petites possibles afin qu’elle puisse s’adapter au mieux à la forme.

Usage de lambourdes

Gardez à l’esprit que le bois pourrit rapidement lorsqu’il est placé sur le sol. Il est recommandé de fixer les caillebotis sur des lambourdes. Profitez de cette opportunité de poser en dessous du géotextile afin d’empêcher les mauvaises herbes disgracieuses de pousser entre les panneaux.

Récapitulatif des outils et matériaux

Pour bien débuter, il vous faut :

  • Des caillebotis : le nombre dépend de leurs dimensions, en fonction de la surface totale couverte. Si la zone n’est pas géométrique, achetez et coupez quelques dalles supplémentaires pour combler les espaces.
  • Du géotextile :Vendu en rouleaux, il en faut assez pour couvrir toute la surface. Lors de la pose, assurez-vous que les bandes se chevauchent.
  • Des lambourdes : de 50 x 30 mm sachant qu’il en faut une tous les 30, 40 ou 50 cm selon la largeur des caillebotis.
  • Des clous ou vis à bois : de préférence en acier inoxydable à l’extérieur. C’est certes cher, mais ça ne rouille pas dès la première année…
  • Perceuse visseuse, tournevis et marteau : disponible dans les magasins de bricolage.

    Pose des caillebotis


    caillebotis bois

    terrasse en caillebotis

    Maintenant que tout est prêt, il ne vous reste plus qu’à vous lancer. Faites attention à ne pas utiliser de caillebotis humide. En séchant, le bois peut se retrouver contraint par les vis, provoquant alors des fissures.

    Préparation du sol

    Sur terre, préparez le sol en enlevant les mauvaises herbes et les roches qui peuvent gêner l’installation. Aplatir le géotextile au maximum avant de le dérouler. Si plusieurs bandes doivent être placées les unes à côté des autres, laissez de grandes zones de chevauchement pour empêcher les mauvaises herbes de pousser au travers.

    Installation des lambourdes

    Ensuite, placez les lambourdes sur le sol avec le côté le plus large vers le haut. Placez le panneau en bois vers le haut. Si vous travaillez sur une dalle et que les lambourdes ne sont pas supportées naturellement par un mur, d’un muret ou de terre, installez la lambourde extérieure en la vissant directement dans le béton.

    Pose des dalles et esthétique de la terrasse

    Placez le premier panneau de bois de manière à ce qu’il repose de chaque côté sur une lambourde. Épinglez-le aux quatre coins avant de passer au panneau suivant. Ensuite, vous devez planifier l’esthétique de votre terrasse. Il est possible de poser les caillebotis soient dans le même sens ou oit en alternant pour un style damier, en diagonale ou en formant un dessin. Par ailleurs, afin de créer des contrastes et des jeux de couleurs, pourquoi ne pas teinter certaines dalles?

    Si vous n’y avez jamais pensé, c’est maintenant le moment ! Une fois que vous êtes sûr, continuez à assembler les colonnes comme vous l’avez fait avec le premier caillebotis. Essayez toujours de prendre une position centrale pour atterrir correctement sur la lambourde suivante.

    Il en va de même pour la deuxième ligne et les suivantes. Si la géométrie de l’espace ne convient pas, axez les caillebotis de manière à toujours reposer sur les lambourdes. Une fois la surface principale recouverte, coupez des dalles et ajoutez les sur des petites lambourdes pour combler les recoins.

    Combler les écarts de niveau

    Il est possible et ce malgré la pose des lambourdes que quelques écarts de niveau fassent leur apparition. Cela arrive parfois avec les fortes de chaleur quand le bois se contracte. Outre le côté inconfortable quand on marche dessus, les écarts peuvent être à l’origine d’une lambourde cassée. Si cela arrive, déposez un peu de sable entre les les caillebotis et soulevez légèrement la structure. Le sable viendra combler l’espace et le tout devrait rtrouver une bonne stabilité.

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *