Quelle alternative écologique à la climatisation classique ?

Quelle alternative écologique à la climatisation classique ?

Alors que les températures deviennent inexorablement chaudes, équipez votre maison d’un système pour retrouver une fraîcheur plus tolérable. Cependant, l’empreinte carbone associée à la climatisation devrait doubler d’ici 2050 si aucune alternative à la climatisation conventionnelle n’est trouvée. Lorsque les températures augmentent, nous essayons de refroidir l’air, et par cette action nous contribuons au phénomène de réchauffement climatique, un cercle vicieux. Heureusement, ne vous inquiétez pas. Il existe des moyens de garder votre maison fraîche en été sans trop polluer.Trouvez la meilleure alternative écologique aux climatiseurs traditionnels.

La bio-climatisation, une alternative économique

Climatiseur bio, comment ça marche ?

Pour passer en bio-climatisation, vous devez être équipé d’un Rafraîchisseur d’Air Evaporatif (RAE). Il utilise l’évaporation de l’eau pour refroidir naturellement l’air. L’air chaud circule à travers le filtre d’humidification. Par conséquent, le RAE distribue de l’air froid et abaisse la température ambiante. Il s’agit d’une version élaborée où le ventilateur est recouvert d’une serviette humide.

Pour que le RAE fonctionne efficacement, il doit être utilisé dans un environnement d’air sec. Un système de bio-climatisation à haute efficacité énergétique peut abaisser la température ambiante de 2 à 4 °C.

La bio-climatisation, combien ça coûte ?

Un RAE ne nécessite aucune installation. Leurs prix varient de 70 € à 450 €, selon la taille, la capacité du réservoir et le nombre d’options proposées. De plus, vous pouvez économiser jusqu’à 80 % par rapport aux climatiseurs traditionnels tout en réduisant votre impact environnemental. Par conséquent, l’amortissement de la conversion aux bio-climatiseurs est très rapide.

La climatisation solaire

L’énergie solaire pour produire du froid

Oui, l’énergie solaire peut également être utilisée pour faire fonctionner les climatiseurs. Il existe deux options pour passer à la climatisation solaire :

Installation de systèmes à compression mécanique constitués de systèmes de climatisation conventionnels ou de pompes à chaleur réversibles alimentés par des panneaux solaires

Installation d’un système de compression thermique dans lequel le climatiseur à absorption est alimenté par des panneaux solaires thermiques. Ils permettent également l’utilisation des climatiseurs solaires DEC. C’est la solution la plus confortable et la plus efficace. La température ambiante baissera de 3-4°C. Nous recommandons de choisir l’énergie solaire plutôt que de simples panneaux solaires. En fait, les panneaux solaires sont la solution la plus durable pour répondre aux besoins énergétiques.

Le prix élevé de la climatisation solaire

Le principal obstacle à l’adoption des climatiseurs solaires reste leur coût d’installation. Les panneaux photovoltaïques sont encore chers et il faut ajouter à cela le prix du climatiseur. Pour les conditionneurs d’eau ou les climatiseurs, il doit être de 5 000 à 10 000 euros, et pour les conditionneurs d’eau, le prix est de 7 500 à 13 000 euros. A noter que certains modèles réversibles peuvent vous permettre de régler la température de la pièce en toute saison.

Si l’investissement est élevé pour adopter ce système de climatisation, l’énergie solaire sera amortie au bout de plusieurs années et même rentable car elle réduit la consommation énergétique de toute la maison.

Comment penser une construction nouvelle pour se passer de climatisation ?

Dans le cas d’une construction, il doit être orienté pour que son inertie thermique soit optimale. Le bâtiment pourra alors stocker la chaleur en hiver et ne pas la laisser entrer pendant la saison chaude. L’installation d’un mur végétalisé améliore également l’isolation. Il réduit la température à la surface d’environ 10 degrés et forme ainsi une barrière contre la chaleur extérieure.

Enfin, pour réduire votre utilisation de la climatisation, certains réflexes peuvent vous aider au quotidien. Pensez à fermer vos volets en journée ou à installer un système de protection solaire au-dessus de vos ouvertures. Cela réduira la sensation de chaleur à l’intérieur de votre maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *