La « Brit Tech » ne craint pas le Brexit


Publié le novembre 16, 2016 Facebook Twitter LinkedIn Google+ Economie/Emploi Cette page a été affichée 91 fois


La « Brit Tech » ne craint pas le Brexit

La société californienne Google a décidé de construire un bâtiment au cœur de Londres qui devrait accueillir 7000 salariés. Preuve que la capitale de la Grande-Bretagne est toujours attractive.

La gare de King’s Cross, au nord de Londres, est célèbre mondialement pour son quai numéro 93/4, celui utilisé par Harry Potter et ses amis pour basculer dans le monde magique des apprentis sorciers. En 2020, de l’autre côté du mur gauche de la gare, on passera aussi dans un univers parallèle, celui du sorcier Google. La société californienne va y construire un bâtiment résolument design de dix étages et 60 400 m2. Il devrait abriter près de 7 000 employés, soit 3 000 de plus qu’aujourd’hui. De loin la plus importante implantation européenne du géant américain.
Le maire de Londres, Sadiq Khan, et le ministre de l’économie, Philip Hammond, ont accueilli la nouvelle avec enthousiasme, comme la preuve que le Brexit ne faisait plus peur aux entreprises étrangères

Commentaires